Rapport moral présenté par François Fillon, Président, à l’Assemblée Générale de l’Association le 9 décembre 2020

Je souhaite rappeler l’objectif qui est celui de notre association que nous avons dénommée « Agir pour la Paix avec les Chrétiens d’Orient ».

Il y a dans ce titre un résumé parfait de l’objectif que nous nous sommes fixé.

Il s’agit d’agir et pas simplement de se contenter de commenter. Il s’agit d’agir pour la paix avec les chrétiens d’Orient.

C’est-à-dire qu’il ne s’agit pas de soutenir les chrétiens d’Orient contre tous les autres, il ne s’agit pas de défendre les chrétiens d’Orient simplement parce que nous en sommes proches par nos convictions, religieuses, culturelles mais il s’agit de défendre une question absolument fondamentale pour la paix du monde et en particulier pour la paix du Moyen-Orient qui est le respect de la différence, qui est la coexistence pacifique des religions, des communautés…

 

Les activités 2019 et 2020 de l’Association présentées par François Fillon, Président

A l’occasion de l’Assemblée Générale du 9 décembre 2020, François Fillon a rendu compte aux adhérents des activités des années 2019 et 2020 et a décrit les actions concrètes qui ont été conduites dans le cadre des objectifs prioritaires que s’est fixés l’Association : Colloque « Construire la Paix au Proche Orient par la promotion de la diversité culturelle et religieuse » , dons pour des actions sur le terrain : Collège de Qaraqosh (Irak), Hope Center d’Alep (Syrie), réhabilitation de trois écoles dévastées par l’explosion à Beyrouth …

 

Dons pour Beyrouth : Réhabilitation de deux écoles endommagées par l’explosion du 4 Août

Devant le bureau de l’Association qu’il a présidé le 23 septembre, François Fillon a rappelé la situation très préoccupante de l’ensemble des écoles chrétiennes francophones du Liban, ainsi qu’il le soulignait dans son appel du 18 juin dernier, cette situation ayant été aggravée par l’explosion du 4 Août à Beyrouth qui a endommagé 163 établissements, privant d’école un enfant sur quatre de la ville.

Il a souhaité que l’Association participe aux efforts de reconstruction engagés et décidé de prendre en charge, via l’œuvre d’Orient, les projets de réhabilitation de deux écoles situées dans deux quartiers pauvres de la banlieue Nord de Beyrouth : l’école SAINT JEAN-BAPTISTE (248 élèves dans le quartier de Bouchrieh) et l’école SAINT-JOSEPH (123 élèves dans le quartier de Bourj Hammoud) (photos ci-dessous).

Ce sont deux écoles mixtes qui accueillent des élèves chrétiens et musulmans dans la tradition du réseau des écoles chrétiennes francophones du Liban, piliers d’une éducation de qualité ouverte aux élèves de toutes confessions et de tout milieu social, vecteur de défense de la francophonie et  des valeurs de fraternité dans le seul pays de la Région encore porteur d’une totale liberté religieuse et culturelle.

C’est grâce à la générosité de nos adhérents et donateurs que nous pouvons apporter immédiatement notre pierre à cette reconstruction, mais le chantier est immense… Merci à tous et continuons à nous mobiliser pour Beyrouth et pour « Agir pour la Paix avec les Chrétiens d’Orient ».

 

Aux côtés de Beyrouth, ville martyre, et de tous les Libanais

Le drame survenu à Beyrouth touche au cœur notre Association, son Président François Fillon et toute l’équipe, proches de ce pays à nul autre pareil, aux liens si forts avec la France. Seul pays multiconfessionnel de la Région, un bien précieux qu’il faut absolument défendre.

Devant l’ampleur de la catastrophe : plus de 100 morts à cet instant, 4000 blessés, 300.000 personnes sans domicile…, nos pensées et notre témoignage de fraternité et de solidarité vont bien entendu d’abord aux victimes et à leurs proches mais aussi à tous les Libanais en état de choc.

Pour Beyrouth dévastée, pour le Liban déjà éprouvé par une crise profonde, la solidarité internationale doit s’exercer à plein et c’est une ardente obligation pour l’Europe et singulièrement pour la France de s’engager pour le sauvetage de ce pays au rôle charnière pour « Agir pour la Paix, avec les Chrétiens d’Orient »

Message de Francois Fillon, Président de l’association

« Mes chers amis, depuis le colloque sur la question des chrétiens d’orient et de la Paix au Moyen-Orient que nous avions organisés à la fin de 2019, le monde a été bouleversé par une crise sanitaire jamais égalée…

…Aujourd’hui avec « Agir pour la Paix avec les Chrétiens d’Orient », je veux joindre ma voix à celle de l’Œuvre d’Orient et des ONG engagées au Moyen Orient pour lancer un cri d’alarme et pour appeler à une mobilisation internationale immédiate pour assurer la protection des Chrétiens d’Orient et avec eux de toutes les minorités prises en otage dans les conflits de la région ».

Retrouver l’intégralité du message de François Fillon qui analyse les conséquences humaines, sociales, économiques et géopolitiques de la pandémie pour le monde entier et plus particulièrement pour les pays du Moyen Orient où la crise sanitaire a accentué le chaos et fragilisé encore plus la situation des Chrétiens et des minorités.

Il ne ménagera pas ses efforts pour mobiliser et agir et en appelle, avec passion et reconnaissance, à tous ceux qui se sont engagés à ses côtés avec « Agir pour la Paix avec les Chrétiens d’Orient »

 

Le colloque du 12 décembre au Senat

Dans le cadre de son objectif de sensibilisation à la prise de conscience des enjeux du maintien des chrétiens chez eux, François Fillon  a souhaité organiser un premier événement de haut niveau  à Paris.  Il s’est lui-même beaucoup investi, avec l’équipe bénévole de « Agir pour la Paix avec les Chrétiens d’Orient »,  pour mettre sur pied le Colloque du 12 décembre 2019 intitulé « Construire la paix au Proche-Orient par la promotion de la diversité culturelle et religieuse ». Ce colloque s’est déroulé de 10H à 18H, salle Clémenceau au Sénat, il était placé sous le parrainage du groupe de liaison avec les chrétiens et les minorités au Moyen-Orient présidé par le Sénateur Bruno Retailleau.

Il a réuni, autour de trois tables rondes passionnantes, des intervenants nationaux et internationaux de haut niveau qui ont apporté aux débats des contributions fortes, éclairantes et engagées : voir notre page « Actes du Colloque » où vous pourrez également retrouver l’intégralité du message vidéo adressé d’Irak par le Cardinal Sako, ainsi que le discours de François Fillon qui a conclu cette journée.

Malgré les fortes perturbations des transports en ce 12 décembre, un public dense et attentif a assisté à ces travaux et de nombreuses personnalités étaient présentes dans la salle aux côtés de MM. Fillon et Retailleau : le Président du Sénat Gérard Larcher, M. Rami Adwan, ambassadeur du Liban, M. Ehab Badawi, ambassadeur d’Egypte, M. l’ambassadeur Jean-Christophe Peaucelle, conseiller pour les affaires religieuses au Ministère des affaires étrangères, plusieurs parlementaires européens, députés et sénateurs …, ainsi que les responsables et collaborateurs des grandes associations et organisations caritatives, telles que l’Œuvre d’Orient et l’Ordre de Malte.

Voir les actes du colloque

Don en faveur de la création d’un collège à Qaraqosh en Irak

Dans le cadre de l’objectif d’aide aux actions en matière éducative, l’Association a  apporté sa pierre au financement de la construction d’un collège à Qaraqosh dans la plaine de Ninive.

Qaraqosh est une ville essentiellement chrétienne dont les habitants ont fui en 2014 à l’arrivée de Daesh. Depuis 2017, les chrétiens essaient de se réinstaller peu à peu mais beaucoup d’enfants sont encore déscolarisés.

Les sœurs dominicaines ont réouvert en 2018 une école primaire qui accueille les enfants de toutes confessions, en partie grâce au soutien de l’œuvre d’Orient. Elle scolarise aujourd’hui 500 enfants. Lorsqu’ils sortent de l’école primaire, ces enfants n’ont pas de possibilité de poursuivre une formation solide sur les plans scolaires et humains.

C’est pour les accueillir que les sœurs dominicaines ont lancé la construction d’un collège : Cette construction a commencé en juin 2019 et l’appel à financement déjà bien engagé se fait classe par classe. L’objectif est d’ouvrir la scolarité pour cette école secondaire en septembre 2020.

Don en faveur du « Hope Center » d’Alep, en Syrie

Dans le cadre de l’objectif d’aide aux actions de terrain visant à aider les Chrétiens et les minorités à se réinstaller sur leur territoire, l’Association apporte dès à présent sa contribution au Hope Center d’Alep.

Pendant quatre ans de guerre, la ville d’Alep a été sévèrement touchée et a subi des destructions massives : Les habitants ont perdu leur emploi, la majorité des chrétiens devant se résoudre au départ. Aujourd’hui, de nombreuses familles vivent dans des conditions drastiques et l’insécurité y est encore quotidienne.

Le HOPE CENTER est une organisation œcuménique crée au début de 2018 sous la direction de l’Archevêque de l’Église Latine en Syrie George Abi-khazen pour redonner l’espoir aux familles chrétiennes de rester vivre chez elles à ALEP. Les porteurs du projet sont deux jeunes Aleppins, Fredy Youssef et Safir Salim. L’objectif du programme « microprojets » est d’aider les familles les plus affectées par la guerre à démarrer leurs propres projets afin qu’elles puissent en tirer un revenu suffisant et en vivre dignement. C’est une étape dans le but de reconstruire une activité et une vie sociale.
Exemples de micro-projets étudiés : Création d’un magasin de maintenance électrique, ouverture d’un atelier de menuiserie, d’un laboratoire dentaire, d’un salon de coiffure, installation d’un artisan-Taxi … Une trentaine de micro-projets sont en attente de financement.